Dictionnaires français du 9ième au 20ième siècle et grammaires françaises de la renaissance au 17ième - classiques garnier numérique

Accès ouvert dans le cadre des licences nationales souscrites par l'Agence bibliographique de l'Enseignement supérieur pour toutes les universités.

Cette plateforme porpose de nombreux outils et ressources :

Le grand corpus des dictionnaires de la langue française
Un corpus de 24 dictionnaires couvrant l'évolution de la langue française du neuvième au vingtième siècles : 1200 ans d'histoire de la langue, près de 200 000 pages, plus de 900 000 entrées et définitions.
Ancien français :
- Dictionnaire de l'ancienne langue française et de tous ses dialectes du 9ème au 15ème siècles, Frédéric Godefroy, 1881-1902.
- Dictionnaire historique de l'ancien langage français depuis son origine jusqu'au siècle de Louis XIV, La Curne de Sainte-Palaye, 1875-1882.
Renaissance :
- Dictionnaire de la langue française du 16ème siècle, Edmond Huguet.
Célébration de la langue au 17ème siècle :
- Dictionnaire françois, Pierre Richelet, 1680.
- Dictionnaire universel, Antoine Furetière, 1690.
Dictionnaires officiels :
- Dictionnaire de l'Académie française, de l'avant-première à la huitième édition, 1687-1935.
Dictionnaires bilingues :
- Dictionaire Francois-latin, Robert Estienne, 1549.
- Thrésor de la langue françoyse, tant ancienne que moderne, Jean Nicot, 1606.
- A Dictionarie of the french and english tongues, Randle Cotgrave, 1611.
Dictionnaires étymologiques :
- Les Origines de la langue françoise, Gilles Ménage, 1650.
- Dictionnaire étymologique ou Origines de la langue françoise, Gilles Ménage, 1694.
Dictionnaire thématique :
- Le Dictionnaire des Arts et des Sciences, Thomas Corneille, 1694<br><br>

Le grand corpus des grammaires de la langue français
Le Grand Corpus des grammaires françaises, des remarques et des traités sur la langue réunit trois sous-corpus : les grammaires françaises de la Renaissance, les grammaires françaises du 17e siècle et les remarques sur la langue française .
Chaque ouvrage se présente à la fois en version texte saisie, à l’identique de l’original, et en fac-similé.