Dictionnaires français du 9ième au 20ième siècle et grammaires françaises de la renaissance au 17ième - classiques garnier numérique

Accès ouvert dans le cadre des licences nationales souscrites par l'Agence bibliographique de l'Enseignement supérieur pour toutes les universités. Cette plateforme porpose de nombreux outils et ressources : Le grand corpus des dictionnaires de la langue française Un corpus de 24 dictionnaires couvrant l'évolution de la langue française du neuvième au vingtième siècles : 1200 ans d'histoire de la langue, près de 200 000 pages, plus de 900 000 entrées et définitions. Ancien français : - Dictionnaire de l'ancienne langue française et de tous ses dialectes du 9ème au 15ème siècles, Frédéric Godefroy, 1881-1902. - Dictionnaire historique de l'ancien langage français depuis son origine jusqu'au siècle de Louis XIV, La Curne de Sainte-Palaye, 1875-1882. Renaissance : - Dictionnaire de la langue française du 16ème siècle, Edmond Huguet. Célébration de la langue au 17ème siècle : - Dictionnaire françois, Pierre Richelet, 1680. - Dictionnaire universel, Antoine Furetière, 1690. Dictionnaires officiels : - Dictionnaire de l'Académie française, de l'avant-première à la huitième édition, 1687-1935. Dictionnaires bilingues : - Dictionaire Francois-latin, Robert Estienne, 1549. - Thrésor de la langue françoyse, tant ancienne que moderne, Jean Nicot, 1606. - A Dictionarie of the french and english tongues, Randle Cotgrave, 1611. Dictionnaires étymologiques : - Les Origines de la langue françoise, Gilles Ménage, 1650. - Dictionnaire étymologique ou Origines de la langue françoise, Gilles Ménage, 1694. Dictionnaire thématique : - Le Dictionnaire des Arts et des Sciences, Thomas Corneille, 1694

Le grand corpus des grammaires de la langue français Le Grand Corpus des grammaires françaises, des remarques et des traités sur la langue réunit trois sous-corpus : les grammaires françaises de la Renaissance, les grammaires françaises du 17e siècle et les remarques sur la langue française . Chaque ouvrage se présente à la fois en version texte saisie, à l’identique de l’original, et en fac-similé.